Définition : La crédence

Aujourd’hui, le terme de crédence n’est plus guère employé hors du cadre de l’aménagement de cuisines. Il désigne un revêtement mural, carrelage, inox, pierre ou verre, au dessus du plan de travail, de la plaque de cuisson et de l’évier. Ses fonctions sont multiples, elle protège les murs des éclaboussures d’eau ou de graisses de cuisson, facilite le nettoyage et décore joliment l’espace.

Crédence en verre imprimé - Crédit internet
Crédence en verre imprimé – Crédit internet

Toutefois, hormis ces sens modernes purement fonctionnels ou ornementaux, la crédence est aussi une pièce de mobilier dont l’origine remonte au moyen âge.

Le meuble crédence

Le meuble liturgique

Le terme vient de l’italien credenza qui signifie croyance et, dans une église catholique, le mot désigne une table, une tablette, une console ou même une niche murale où sont déposés les objets du culte durant l’office.

Crédence de style Louis XVI - Eglise Saint Etienne de Beauvais - Crédit Wikipédia
Crédence de style Louis XVI – Eglise Saint Etienne de Beauvais – Crédit Wikipédia

Le vaisselier du 16eme siècle

Au 14eme siècle, la crédence est un coffre sur pieds, une armoire basse positionnée près de la table princière et recouverte d’une nappe. Elle reçoit les plats que les goûteurs testent avant qu’ils ne soient servis à la table principale, c’est l’ancêtre de la servante moderne.
A la fin du 15eme siècle, elle prend le nom du meuble que l’on appelait jusqu’alors dressoir, le vaisselier médiéval. Elle étale ostensiblement la plus belle vaisselle de l’hôte devant les yeux des convives, passant alors du statut de meuble purement fonctionnel à témoin de niveau social. De meuble totalement ouvert, elle s’équipe de portes et de serrures pour devenir l’ancêtre du buffet actuel.

Crédence originaire de l'est de la France - Deuxième moitié du XVe siècle - Crédit gabrielle-laroche.fr
Crédence originaire de l’est de la France – Deuxième moitié du XVe siècle – Crédit gabrielle-laroche.fr
Crédence chêne - Basse Rhénanie Début XVIIème - Crédit Drouot
Crédence chêne – Basse Rhénanie Début XVIIème – Crédit Drouot
Crédence de style renaissance - France fin du 19e siècle - Crédit internet
Crédence de style renaissance – France fin du 19e siècle – Crédit internet

Au 18eme siècle, la crédence désigne le corps supérieur d’un buffet, équipé d’étagères et destiné à exposer les assiettes, c’est le vaisselier d’aujourd’hui.

Crédence d'un vaisselier du 18eme siècle - Est de la France - Crédit Proantic.com
Crédence d’un vaisselier du 18eme siècle – Est de la France – Crédit Proantic.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *