Economie de partage et design collaboratif

Face à une économie mondialisée et devant la cruauté d’un libéralisme sauvage, un contre-pouvoir et un concept d’économie de partage teinté de militantisme émergent. On n’y parle pas ou peu d’argent mais plutôt de partage des compétences, de sauvegarde de la planète et de bonheur pour tous. Peu vendeur, sa couverture médiatique est quasi inexistante si ce ne fût pour évoquer il y a de cela quelques mois Nicolas HUCHET développant une prothèse de main articulée pour un coût de 300 euros, soit cent fois moins que le prix du marché. Vecteur de modernité et d’idées nouvelles, le secteur du design et de la décoration se devait de réagir.

Design collaboratif

Un couple de designers britanniques, Joni et David STEINER, a fondé le site OpenDesk, une plateforme dans laquelle de jeunes créateurs mettent gratuitement à disposition les plans de leurs créations. Condition sine qua non, les meubles sous licence libre ne peuvent être vendus. Il suffit de s’inscrire, de confirmer ses louables intentions non mercantiles et de télécharger les plans et instructions de montage.
On se retrouve avec des fichiers ouvrables exclusivement au moyen de logiciels CAD (conception assistée par ordinateur) de type AutoCAD pas à la portée de toutes les bourses. L’idée en fait consiste à confier les fichiers au menuisier ébéniste du coin certainement équipé de machines à commande numérique et d’un facturier. A la décharge du designer, je me verrai assez mal découper à la scie les pièces de la magnifique table en kit ci-dessous.

La table Half Sheet créée par le designer Lynton PEPPER
La table Half Sheet créée par le designer Lynton PEPPER

Dans ce site, on ne parle que d’économie de partage et d’avenir radieux, mais ces jeunes créateurs savent-ils qu’ils marchent en fait sur les pas d’un merveilleux utopiste, militant convaincu de la première heure, précurseur et visionnaire?

 Enzo MARI

Portrait d'Enzo MARI
Enzo MARI (1932 – )

Enzo MARI est un architecte et designer italien né en 1932. Il va tirer son inspiration du mouvement idéaliste « mouvement des arts et de l’artisanat » et ses opinions politiques du courant marxiste. Il a jeté les bases conceptuelles du design collaboratif et est reconnu comme l’un des pionniers du « do it yourself », en français « faites le vous même ». Farouche opposant de la société de consommation, il publie en 1974 le manifeste « Proposta per un’autoprogettazione », en français « Proposition pour l’auto production« .

Autoprogettazione par Enzo MARI
Deux pages de l’Autoprogettazione par Enzo MARI

Il y présente des plans de construction de meubles facilement réalisables avec seulement quelques planches, un marteau et des clous. Selon lui, chacun doit pouvoir meubler son appartement en deux jours en tables, chaises, bancs, armoires, bibliothèques, bureaux et lits.

Un clic sur la photographie ci-dessous ouvrira un scan complet du manifeste, malheureusement de piètre qualité et en noir et blanc.
86-table-Autoprogettazione-par-enzo-mari
Pour en savourer tous les parfums, maîtrise de l’anglais ou de l’italien exigée.

Quelques unes des créations d’Enzo MARI

86-table-par-enzo-mari
86-bureau-par-enzo-mari
86-banc-par-enzo-mari
86-mobilier-par-enzo-mari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *